Informations et sécurité

La pratique de l’escalade permet de maintenir une bonne forme physique, d’acquérir de la souplesse, de l’équilibre et de contrôler ses émotions par la maîtrise progressive du milieu vertical.
Aussi, doit-on appliquer les consignes de sécurité de la fédération et prendre toutes les mesures de protection possibles.
Bien entendu, le contrôle mutuel ne doit jamais se relâcher.

L’escalade ne peut se pratiquer qu’à condition d’avoir souscrit une assurance couvrant clairement cette activité. Dans le cas contraire les frais engagés en cas d’accident ne seront pas pris en charge.

C’est pour cette raison que l’adhésion à notre club affilié à la Fédération Française de Montagne et d’Escalade impose la souscription à un contrat d’assurance spécifique au travers de la licence FFME.
Cette assurance comme toute autre assurance a besoin en cas d’ accident d’une déclaration d’accident remplie et transmise dans un délais de cinq jours maximum comme spécifié dans les clauses page 4 §6 :
Le licencié (ou ses ayants droit) et/ou l’association doivent déclarer le sinistre à la compagnie d’assurance dans les cinq jours via la FFME. _ Cette déclaration remplie scrupuleusement doit porter sur la nature, les causes et les circonstances du sinistre, ses conséquences connues et présumées. Le licencié doit également suivre les instructions ci-après :
1) Prendre les mesures propres à restreindre les dommages,
2) Transmettre à la FFME :
- Tous les documents, toutes les pièces justificatives établis à ses frais concernant le sinistre, et toutes les informations complémentaires sur l’importance du dommage, l’identité d’autrui et des témoins éventuels, ainsi que tous les documents nécessaires à une expertise ;
- Tous avis, convocations, lettres, actes extrajudiciaires ou actes de procédure qui lui seront transmis. 

Liens vers FFME – Assurance/Vie associative
Contacts et adresses :
FFME
Service sinistres
8/10, quai de la Marne
75019 Paris
Téléphone : 01 40 18 75 55 Contact : Danica Dodev
Télécopie : 01 40 18 75 59
Courriel : sinistres@ffme.fr

Le certificat médical est une obligation légale.
La production d’un certificat médical attestant l’absence de contre- indication à la pratique de l’activité est exigée lors de la première délivrance de licence ainsi qu’à chaque renouvellement annuel.
La participation aux compétitions est subordonnée à la présentation d’une licence sportive portant attestation de la délivrance d’un certificat médical mentionnant l’absence de contre-indication à la pratique sportive en compétition.

Les 10 règles d’or du club des cardiologues du sport 

  1. Je signale à mon médecin toute douleur dans la poitrine ou essoufflement anormal survenant à l’effort.
  2. Je signale à mon médecin toute palpitation cardiaque survenant à l’effort ou juste après l’effort.
  3. Je signale à mon médecin tout malaise survenant à l’effort ou juste après l’effort.
  4. Je respecte toujours un échauffement et une récupération de 10 min lors de mes activités.
  5. Je bois 3 à 4 gorgées d’eau toutes les 30 min d’exercice à l’entraînement comme en compétition.
  6. J’évite les activités intenses par des températures extérieures < – 5° ou > +30° et lors des pics de pollution.
  7. Je ne fume jamais 1 heure avant ni 2 heures après une pratique sportive.
  8. Je ne consomme jamais de substance dopante et j’évite l’automédication en général.
  9. Je ne fais pas de sport intense si j’ai de la fièvre, ni dans les 8 jours qui suivent un épisode grippal (fièvre +âge, mes niveaux d’entraînement et de performance, ou les résultats d’un précédent bilan cardiologique).
  10. Je pratique un bilan médical avant de reprendre une activité sportive intense si j’ai plus de 35 ans pour les hommes et 45 ans pour les femmes.

    Télécharger le modèle de certificat médical FFME

Responsabilité en cas d’accident en Escalade : Quand et Qui ?

Après un accident, on recherche souvent, par ou sur pression de l’assureur et/ou de la famille de la victime, un responsable pour payer les dommages.
Le responsable de la sortie pourra être inquiété s’il y a dépôt de plainte ET si le tribunal considère que le responsable a commis une faute, une imprudence, une négligence ou une maladresse.

Sorties CLUB : qui est responsable ?
- L’encadrant de la sortie, qu’il soit diplômé ou non. C’est pourquoi vous devez toujours respecter les décisions de l’encadrant. S’il y a plusieurs encadrants, le plus expérimenté ou diplômé pourra dans certaines circonstances être inquiété, même si c’est un autre encadrant qui a commis une faute.
- Le président du club si le tribunal considère que le club a commis une faute (par exemple confier un encadrement club à quelqu’un d’incompétent).

Sorties AUTONOMES : qui est responsable ?
- S’il l’un des participants est diplômé (Brevet d’Etat ou Brevet Fédéral ou autre qualification), il est considéré comme responsable des autres.
- Si personne n’est diplômé, c’est le plus expérimenté qui est le responsable de fait.
Important : la notion de sortie  » entre copains  » où chacun est responsable de ses actes n’est pas reconnue par les tribunaux. En cas d’accident les tribunaux trouvent toujours un ou des responsables.

Les obligations des CLUBS :

Une obligation de moyens :
- s’assurer que les encadrants club sont qualifiés (le diplôme n’est toutefois pas obligatoire pour le moment)
- vous prêter du matériel aux normes et en état de fonctionnement.
Faites preuve de bon sens : si vous avez un matériel défectueux en début d’une sortie, il est de votre devoir de laisser dans la voiture !

Les obligations morales des pratiquants :

Vis-à-vis de l’encadrant :
- respectez les décisions de l’encadrant
- quand on vous demande votre niveau et votre expérience avant une sortie, soyez honnête. La FFME recommande d’avoir le niveau de sécurité du passeport orange pour sortir en falaise.
- Ne prenez pas d’initiatives (changement d’itinéraire, abandon, progression en tête) sans en demander l’autorisation à l’encadrant. – – Conformez-vous à ses décisions, il est le seul juge pour le groupe et le seul responsable !

Vis-à-vis du CLUB :
- Vérifiez le bon fonctionnement du matériel en prêt avant de vous en servir.
- Signalez tout problème concernant un encadrant à un membre du bureau directeur
- Signalez tout défaut du matériel qui vous est confié (choc, détérioration, mauvais fonctionnement, …)

Les obligations de l’encadrants :
- Ne pas organiser de sortie « CLUB » sans demander l’aval du bureau directeur
- Ne pas oublier qu’un mineur ne doit jamais être considéré comme autonome
- En cas d’accident garder le matériel concerné
- Voir plus de détails dans la charte de l’encadrant du club

Les obligations légales :
- Porter un casque pour l’alpinisme, la via ferrata et la cascade de glace (obligatoire pour tout club FFME). Pour l’escalade sur site naturel, le port du casque est fortement conseillé pour les adultes, et obligatoire pour les mineurs.
- Etre assuré, au moins en Responsabilité Civile (un accident sur SAE, entraine toujours la responsabilité civile)
- Appliquer scrupuleusement toutes les consignes de sécurité que vous connaissez et rappelez les au groupe en début de séance (contrôle mutuel avant de grimper, ne pas parler à quelqu’un qui fait un nœud, nœud en bout de corde coté assureur,…)